Radio Maritima Voyage Voyez comment Paris envisage de transformer les Champs-Élysées

Voyez comment Paris envisage de transformer les Champs-Élysées

Paris va donner aux célèbres Champs-Élysées un coup de jeune avant les Jeux olympiques de 2024 en plantant des arbres et en augmentant les zones piétonnes, ont déclaré les responsables de la capitale française mercredi.

Les Français l’appellent souvent « la plus belle avenue du monde », mais les militants se plaignent que la circulation et les commerces de luxe en ont fait un quartier bruyant et élitiste que les Parisiens ordinaires fuient.

« Nous devons réenchanter la plus célèbre avenue de la capitale, qui a perdu beaucoup de sa splendeur au cours des 30 dernières années », a déclaré à la presse Jeanne d’Hauteserre, maire du 8e arrondissement de la capitale.

« C’est une réduction de l’espace pour les voitures, pour être clair, car c’est ainsi que nous devons envisager la ville du futur », a déclaré la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo.

Ce plan s’inscrit dans la lignée des autres efforts déployés par la dirigeante de la ville pour évincer les voitures de Paris et rendre la ville plus verte, une initiative qui a divisé les habitants, ses détracteurs estimant que ses politiques vont trop loin et trop vite.

Le schéma directeur des Champs Elysée, incluant l’élargissement de la zone autour de l’arc (Crédit : Ville de Paris)

Mais ses partisans ont loué les efforts de l’ancien candidat à la présidence pour réduire la pollution et augmenter les espaces verts dans cette ville densément peuplée, qui peut devenir insupportable lorsque les vagues de chaleur estivales, de plus en plus fréquentes, frappent.

Une carte montrant où seront plantés des arbres, des fleurs et des jardins (Crédit : Ville de Paris)

Autour de l’Arc de Triomphe, qui trône sur les Champs-Élysées, il est prévu d’élargir l’anneau piétonnier qui entoure le monument.

Et au bas de l’avenue de deux kilomètres de long, près de la place de la Concorde, le plan « Réenchanter les Champs-Élysées » permettra de rénover les jardins.

Un rendu d’artiste du plan du « Square Marigny » (CREDIT : Ville de Paris)

« Nous allons créer un hectare et demi d’espaces verts et planter plus d’une centaine d’arbres », a déclaré l’adjoint au maire Emmanuel Grégoire.

Paris dépensera 26 millions d’euros (27,5 millions de dollars) à l’approche des Jeux olympiques pour les travaux qui doivent commencer dans quelques semaines.

Une vue d’artiste des jardins « rénovés » au bout des Champs Elysée (CREDIT : PCA-STREAM)

Les terrasses situées en haut de l’avenue, très prisées des touristes, seront également retravaillées par le designer belge Ramy Fischler, qui s’efforcera de « préserver l’identité et la personnalité » du quartier, a-t-il déclaré.

Les Champs-Élysées ont été tracés pour la première fois en 1670, mais le baron Haussmann, l’architecte à l’origine de la transformation de Paris sous Napoléon III au milieu du XIXe siècle, leur a donné un nouveau souffle.

Projet d’espace vert au bout des Champs-Elysées (CREDIT : Ville de Paris)

Au fil des siècles, l’avenue a été le théâtre des hauts et des bas de l’histoire de France, accueillant célébrations et commémorations ainsi que des manifestations, notamment le violent mouvement des Gilets jaunes.

Un rendu d’artiste d’un point rond le long de l’avenue après la finalisation du projet (Crédit : Ville de Paris)

Elle est également utilisée comme itinéraire pour le défilé militaire du 14 juillet, qui célèbre la République française et ses forces armées, ainsi que comme point d’arrivée de la course cycliste annuelle du Tour de France.

Quitter la version mobile