3 décembre 2022
Un parc aquatique fermé alors que les spectaculaires Gorges du Verdon sont frappées par la sécheresse

Un parc aquatique fermé alors que les spectaculaires Gorges du Verdon sont frappées par la sécheresse

Les responsables de l’une des attractions touristiques estivales les plus spectaculaires de France, les Gordes du Verdon, sont sur le point d’interdire le rafting et la natation alors que le niveau d’eau dans le canyon est bas, annulant ainsi toute la saison estivale pour la première fois.

Les Gorges du Verdon – le plus grand canyon d’Europe, qui attire les amateurs de sports nautiques en été – ont été frappées par la sécheresse après un hiver peu pluvieux et peu enneigé sur le Val d’Allos, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Et le manque d’eau a conduit à une situation hydrologique « historique » et a incité les autorités locales de la région à interdire certaines activités nautiques et à empêcher l’ouverture d’un parc aquatique cet été.

La région, qui accueille jusqu’à un million de visiteurs par an, a déjà été fermée au rafting et à la natation au cours des étés précédents, mais la fermeture de cette année est inhabituellement précoce – c’est la première fois qu’une saison estivale entière est anéantie.

Pendant ce temps, l’eau du lac de Sainte-Croix, l’un des plus grands lacs de France, est déjà à un niveau de fin d’été. Les sports nautiques sont autorisés pour l’instant, mais la question se pose de savoir si le lac pourra rester ouvert pendant les mois de juillet et d’août.

Le fournisseur d’électricité EDF a maintenu un débit minimum dans le Verdon afin de préserver la faune et la flore, mais ne relâchera pas d’eau dans les gorges, afin d’assurer l’approvisionnement en eau potable des villes du sud, dont Marseille, et l’irrigation agricole. Elle a également arrêté la production hydroélectrique pendant six mois pour protéger l’approvisionnement.

« Il faut que les habitants ainsi que les touristes soient conscients de cette situation exceptionnelle », insiste le préfet des Alpes-de-Haute-Provence, Violaine Démaret. Les autorités veulent, de leur côté, promouvoir les plages encore accessibles pour éviter que les touristes n’affluent vers les zones de baignade interdites et dangereuses.

Le niveau d’eau est inférieur à 40 cm dans le lac de Castillon, enclavé entre les montagnes alpines à 900 m d’altitude, soit une baisse de 5 m par rapport à la normale, a indiqué à le Figaro le maire de Saint-André-les-Alpes.

« On ne va même pas faire un quart de notre chiffre d’affaires. Les touristes sont déjà perturbés et quand il y aura beaucoup de monde, que pourrons-nous leur proposer ? » Ines Flores, qui dirige la base de sports nautiques Bike Beach, a déclaré au journal.

« En quelques décennies, nous sommes passés d’une sécheresse tous les cinq ans à trois sécheresses tous les cinq ans », ajoute Claude Roustan, président de la fédération départementale de pêche.

L’équipe de la rédaction

Radio Maritima

Facebook Radio Maritima

Twitter Radio Maritima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *