Radio Maritima Mot français du jour Mot français du jour : Beigne

Mot français du jour : Beigne

Mot français du jour : Beigne

Mot français du jour : Beigne

Ce mot n’est en fait pas qu’une version abrégée de la pâtisserie.

Pourquoi ai-je besoin de connaître Beigne ?

Parce que si quelqu’un vous dit qu’il veut vous donner ce mot, vous pouvez être soit très heureux, soit très malheureux.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Beigne – prononcé ben-yuh – est la traduction littérale de « beignet européen » en français, même si le mot ressemble à une autre pâtisserie, le beignet.

Cependant, la version argotique de ce terme désigne un « coup qui fait gonfler », c’est-à-dire un coup de poing. Si vous cherchez un synonyme, vous pouvez également utiliser le mot français « coup ».

Vous pouvez déchiffrer entre la pâtisserie et le punch en vérifiant si le mot est au masculin ou au féminin.

La version masculine (un beigne) désigne un beignet avec un trou au milieu (un beignet est le beignet rond sans trou, et souvent fourré) tandis que la version féminine (une beigne) signifie un coup. Cependant, les indices contextuels devraient vous aider à comprendre.

Les mots sont liés entre eux. L’origine du mot « beigne » remonte au 13e siècle en France, où il désignait une boule de pâte frite dans du beurre. Ce terme argotique serait né de la pratique consistant à faire un trou dans la pâte pour qu’elle cuise plus uniformément.

De nos jours, une beigne peut être un « coup » à la fois physique et métaphorique.

Par exemple, lorsque le Premier ministre britannique Boris Johnson a perdu un vote de défiance de son parti, certains journaux français ont réagi en publiant des titres sur la Grande Beigne (un jeu de mots avec Big Ben) pour plaisanter sur le coup porté à l’ancien Premier ministre.

Attention toutefois à l’utilisation de ce mot en dehors de la France, car au Canada français, le terme a un sens un peu différent. En Québécois, il peut être pris comme une insulte, similaire à celle de traiter quelqu’un d’idiot. De plus, l’expression québécoise « se pogner le beigne » signifie « ne rien faire » ou « se tourner les pouces ».

Utilisez-la comme suit

Il a reçu une beigne au visage après avoir insulté la mère de l’autre homme. – Il a reçu un coup de poing au visage après avoir insulté la mère de l’autre homme.

Tu sais comment faire des beignes ? On pourrait essayer d’en faire ensemble le week-end prochain. – Sais-tu comment faire des beignets ? Aimeriez-vous en faire ensemble le week-end prochain ?

Pour échapper à un requin, il faut lui donner une beigne dans le nez.

L’équipe de la rédaction

Radio Maritima

Facebook Radio Maritima

Twitter Radio Maritima

Quitter la version mobile