3 décembre 2022
L'OMS estime que les festivals européens doivent avoir lieu malgré le risque de variole du singe

L’OMS estime que les festivals européens doivent avoir lieu malgré le risque de variole du singe

La plupart des nouveaux cas de monkeypox sont actuellement détectés en Europe occidentale. Selon l’Organisation mondiale de la santé, ce n’est pas une raison pour annuler plus de 800 festivals prévus sur le continent cet été.

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré vendredi que les festivals d’été européens ne devraient pas être annulés en raison de l’épidémie de variole du singe, mais devraient plutôt gérer le risque d’amplification du virus.

Une recrudescence des cas de variole du singe a été détectée depuis le mois de mai en dehors des pays d’Afrique occidentale et centrale où la maladie est endémique depuis longtemps.

La plupart des nouveaux cas ont été recensés en Europe occidentale.

Cette année, plus de 3 200 cas confirmés et un décès ont été signalés à l’OMS dans 48 pays au total.

« Nous avons tous les festivals d’été, les concerts et de nombreux autres événements qui commencent dans l’hémisphère nord », a déclaré Amaia Artazcoz, responsable technique de l’OMS pour les rassemblements de masse, lors d’un webinaire intitulé « Flambée de variole du singe et rassemblements de masse : Se protéger lors des festivals et des fêtes ».

Ces événements « peuvent représenter un environnement propice à la transmission », a-t-elle déclaré.

« Ces rassemblements se déroulent à proximité immédiate les uns des autres et généralement pendant une période prolongée, et il y a également beaucoup d’interactions fréquentes entre les personnes », a expliqué Mme Artazcoz.

« Néanmoins… nous ne recommandons pas le report ou l’annulation des événements dans les zones où des cas de monkeypox ont été identifiés. »

Sarah Tyler, la consultante principale en communication sur les urgences sanitaires à l’OMS Europe, a déclaré qu’il y aurait plus de 800 festivals dans la région, rassemblant des centaines de milliers de personnes de différents pays.

« La plupart des participants sont très mobiles et sexuellement actifs et un certain nombre d’entre eux auront des contacts intimes de peau à peau lors de ces événements ou aux alentours », a-t-elle déclaré.

« Certains peuvent également avoir de multiples contacts sexuels, y compris avec des partenaires nouveaux ou anonymes. Si aucune mesure n’est prise, nous risquons d’assister à une recrudescence des cas de monkeypox en Europe cet été. »

Sensibilisation aux risques

L’agence sanitaire des Nations unies recommande aux pays d’identifier les événements les plus susceptibles d’être associés au risque de transmission de la variole du singe.

L’OMS a exhorté les organisateurs de festivals à sensibiliser la population par une communication efficace, à détecter rapidement les cas, à stopper la transmission et à protéger les personnes à risque.

Selon l’OMS, la flambée épidémique dans les pays nouvellement touchés touche principalement les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes et ayant déclaré avoir eu récemment des rapports sexuels avec des partenaires nouveaux ou multiples.

Il est conseillé aux personnes présentant des symptômes d’éviter de se rendre à des rassemblements, et les personnes vivant dans des communautés où l’on a constaté que la variole du singe était plus fréquente que dans la population générale doivent faire preuve d’une prudence particulière, indique l’OMS.

Les premiers symptômes normaux de la variole du singe sont une forte fièvre, des ganglions lymphatiques enflés et une éruption cutanée vésiculeuse semblable à celle de la varicelle.

Meg Doherty, du programme mondial de lutte contre le VIH, l’hépatite et les infections sexuellement transmissibles de l’OMS, a déclaré : « Nous n’appelons pas cela une infection sexuellement transmissible.

« Stigmatiser ne sert jamais à rien dans une épidémie », a-t-elle ajouté.

« Il ne s’agit pas d’une maladie gay. Cependant, nous voulons que les gens soient conscients des risques qu’ils courent. »

L’équipe de la rédaction

Radio Maritima

Facebook Radio Maritima

Twitter Radio Maritima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *