25 septembre 2022
L'expression française du jour : Ça m’en touche une sans faire bouger l’autre

L’expression française du jour : Ça m’en touche une sans faire bouger l’autre

Décidément vulgaire, mais faisant aussi partie de l’histoire politique de la France, c’est une phrase qui mérite d’être connue.

Pourquoi dois-je savoir que ça m’en touche une sans faire bouger l’autre ?

Parce que ce n’est pas seulement une expression grossière (mais amusante), deux présidents français l’ont utilisée et vous vous demandez peut-être ce qu’elle signifie réellement et pourquoi les gens y réagissent si vivement.

Que signifie cette expression ?

Ça m’en touche une sans faire bouger l’autre – généralement prononcé seh-lah mahn toosh oon sahns fair boo-jay loh-truh – se traduit littéralement par « ça en touche une sans faire bouger l’autre ».

Ici, l' »un » et l' »autre » sont des testicules – il touche un testicule mais ne fait pas bouger l’autre – en d’autres termes, il n’a pas eu un grand impact.

C’est une manière forte de dire que vous n’êtes pas dérangé et que vous ne vous en souciez pas ou que le sujet auquel vous faites référence n’est pas grand ou important.

Comme la plupart des expressions impliquant des testicules, elle est grossière et n’est pas une expression que vous diriez habituellement à votre patron ou à votre tante âgée.

Ça m’en touche une sans faire bouger l’autre (qui peut aussi commencer par cela au lieu de ça) est revenue sur le devant de la scène après que le président Emmanuel Macron l’a utilisée dans une interview.

Après avoir été accusé d’avoir contourné les règles pour aider les dirigeants d’Uber en France, Macron a répondu en refusant de faire marche arrière, ajoutant que son objectif a toujours été d’ajouter des emplois à l’économie française. Au cours de l’interview, le président français est devenu apparemment frustré et a utilisé cette phrase – un peu surprenant pour un président qui fait habituellement attention à son langage.

Macron citait en fait l’un de ses prédécesseurs, Jacques Chirac, connu pour avoir utilisé cette expression vulgaire pour décrire sa cohabitation avec François Mitterrand en 1987.

Il n’est pas surprenant que cette expression, qui a fait la une des journaux pour la dernière fois en 1987, soit assez démodée. Si vous cherchez quelque chose de légèrement plus moderne pour exprimer que vous vous en fichez ou que cela ne vous dérange pas, essayez Je m’en fiche.

Utilisez-la comme suit

Il m’a accusé de ne pas avoir payé ma part du loyer, ce qui était tellement ridicule car je sais que je payais. Mais je ne vais pas m’inquiéter, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre. – Il m’a accusé de ne pas avoir payé ma part du loyer, ce qui est ridicule car je sais que j’ai payé. Mais je ne vais pas m’inquiéter pour cela, cela ne me dérange pas du tout.

Ce n’est vraiment pas un scandale ou une grosse affaire. En vrai, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre. – Ce n’est vraiment pas un scandale ou une grosse affaire. En toute honnêteté, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.

L’équipe de la rédaction

Radio Maritima

Facebook Radio Maritima

Twitter Radio Maritima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.