27 janvier 2023

Les meilleurs moyens pour bien accueillir les réfugiés ukrainiens

Désormais, les Ukrainiens ont la possibilité de bénéficier du mécanisme européen de protection. Les États membres peuvent donc les accueillir sans demander un visa. C’est pour cela que la Belgique met tout en œuvre afin de bien organiser l’accueil des réfugiés ukrainiens. Cet article présente quelques explications concernant les organisations.

Les essentiels à connaître afin de mieux les accueillir

Pour avoir un semblant de vie comme tout le monde, les réfugiés ont de nombreux besoins. Ainsi, à leur arrivée à Bruxelles la capitale belge, ils cherchent le moyen le plus sûr et rapide pour se poser. Ainsi, ils font le nécessaire pour trouver un logement, un travail afin de subvenir aux besoins de leur famille et l’école pour permettre à leurs enfants d’étudier. Pour les aider dans ce projet, la ville a mis en place des bureaux d’accueil afin de les accueillir comme il se doit. Mais ils ont aussi pour mission de leur fournir les informations essentielles concernant la vie, l’hébergement et le travail qu’ils sont en mesure de proposer aux personnes fuyant l’Ukraine.

Afin de mieux faire face à la situation, la ville essaye de mettre en place les moyens techniques et humains nécessaires. D’autant plus qu’il faut, non seulement, gérer les besoins actuels, mais aussi futurs de ces personnes. Chaque individu aussi bien les petits que les grands ont la possibilité de bénéficier des aides proposées par l’Union européenne. Ainsi, ils ont l’occasion de bénéficier d’un statut immédiat de protection. L’obtention de ce statut leur apporte de nombreux avantages considérables. En effet, grâce à cela, les réfugiés peuvent accéder à tous les droits dont un étranger bénéficie lors d’un séjour légal. Pour l’obtenir, il leur est réalisable d’introduire leur demande de protection auprès d’une autorité compétente.

Les divers droits dont les réfugiés bénéficient

Le statut de protection que les réfugiés obtiennent leur permet de profiter dans un premier temps d’un logement adéquat. Pour le moment, la plupart des réfugiés ont profité de la solidarité de la diaspora. Toutefois, la ville ne cesse de chercher diverses solutions agissantes afin de les accueillir au mieux. Ensuite, ils ont aussi la chance de bénéficier d’une admission sur le marché du travail. Ainsi, la Commission demande aux États membres de leur attribuer le même traitement de salaire. Elle leur demande aussi de veiller à ce qu’ils bénéficient des mêmes conditions de travail que les autres travailleurs. D’autant plus que chaque État membre peut voir cette situation comme atout pour profiter de personnes qualifiées.

Puis, les réfugiés peuvent aussi avoir accès aux services sociaux et profiter d’une aide sociale. Ils ont alors l’occasion d’accéder au système de santé et au système scolaire. Pour leur bien-être, le cas des enfants a été pris en compte spécifiquement. Surtout qu’une grande partie de ces réfugiés sont des enfants et certains sont non accompagnés. Ces derniers peuvent être victimes d’enlèvements ou d’autres problèmes de ce genre. C’est pour cela qu’il est impératif de les insérer rapidement dans le système éducatif. Enfin, ils profitent aussi d’une aide psychologique afin de mieux traiter les traumatismes laissés par la guerre et l’exil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *