3 décembre 2022
Les géants français de l'énergie invitent les consommateurs à faire des économies

Les géants français de l’énergie invitent les consommateurs à faire des économies

En raison de la guerre en Ukraine, la France pourrait être confrontée à une pénurie d’énergie et à une flambée des prix d’ici l’hiver. Les compagnies d’énergie implorent leurs clients de réduire leur consommation.

Les consommateurs doivent commencer immédiatement à réduire leur consommation d’énergie, ont exhorté dimanche les patrons des trois grands énergéticiens français, mettant en garde contre des tensions sociales l’hiver prochain si les réserves ne sont pas reconstituées.

« L’effort doit être immédiat, collectif et massif », ont écrit Patrick Pouyanne de TotalEnergies, Jean-Bernard Levy d’EDF et Catherine MacGregor d’ENGIE dans une tribune publiée dans l’hebdomadaire JDD.

Cet appel est intervenu après que le gouvernement français a déclaré cette semaine qu’il visait à ce que ses réserves de gaz naturel soient à pleine capacité d’ici l’automne, alors que les pays européens s’apprêtent à subir des coupures d’approvisionnement de la part de leur principal fournisseur, la Russie, avec la guerre en Ukraine qui s’éternise.

Les trois patrons de l’énergie ont déclaré dans l’article que la production européenne d’énergie était en outre entravée par une production hydroélectrique souffrant de la sécheresse.

« La flambée des prix de l’énergie résultant de ces difficultés menace notre tissu social et politique et affecte trop sévèrement le pouvoir d’achat des familles », ont-ils déclaré, ajoutant : « La meilleure énergie est celle qu’on ne consomme pas ».

Selon eux, « chaque consommateur et chaque entreprise doit changer ses habitudes et limiter immédiatement sa consommation d’énergie, qu’il s’agisse d’électricité, de gaz ou de produits pétroliers ».

La reconstitution des réserves de gaz naturel pendant l’été est une priorité, tout comme « l’élimination du gaspillage national » d’énergie, ont-ils déclaré.

La France est moins dépendante que son voisin allemand des livraisons de gaz russe, car elle couvre près de 70 % de ses besoins en électricité grâce à l’énergie nucléaire.

Mais selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la France doit accélérer le déploiement des technologies énergétiques à faible émission de carbone et des solutions d’efficacité énergétique si elle veut atteindre ses objectifs énergétiques et climatiques.

La France a notamment besoin de « politiques plus soutenues et cohérentes » pour développer des alternatives aux combustibles fossiles, telles que l’énergie éolienne et solaire, a déclaré l’AIE.

L’équipe de la rédaction

Radio Maritima

Facebook Radio Maritima

Twitter Radio Maritima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *