30 septembre 2022
crimes commis lors de la finale de la Ligue des champions

Les autorités françaises demandent aux supporters de signaler les crimes commis lors de la finale de la Ligue des champions

Les supporters de Liverpool et du Real Madrid qui ont été victimes de délits lors de la finale de la Ligue des champions ont été informés qu’ils pouvaient porter plainte auprès des autorités françaises.

De nombreux supporters qui ont assisté à la victoire 1-0 du Real contre Liverpool au Stade de France le 28 mai dernier ont déclaré avoir été attaqués par des bandes de jeunes de la région avant et après le match à Paris.

La femme et le fils de l’ancienne star de Liverpool Jason McAteer auraient été agressés et volés alors qu’ils quittaient le stade.

D’autres histoires similaires ont été racontées par des supporters qui ont affirmé avoir été pris en embuscade alors qu’ils regagnaient les autocars et les transports locaux.

Désormais, toute personne qui estime avoir été victime d’un acte criminel lors du match peut déposer sa plainte via un formulaire en ligne.

« A partir du 6 juin 2022, les ressortissants étrangers victimes d’un délit lors de la finale de la Ligue des champions des 28 et 29 mai 2022 pourront déposer une plainte auprès des autorités judiciaires françaises », indique mardi un communiqué sur le site de l’ambassade de France à Londres.

« Ces dispositions temporaires traduisent la volonté du gouvernement français de donner aux ressortissants étrangers la possibilité d’entrer directement en contact avec les autorités judiciaires françaises concernant les infractions dont ils estiment avoir été victimes lors de cet événement. »

Des enquêtes sont déjà en cours sur la gestion de la sécurité autour de la finale.

Des milliers de supporters ont été bloqués à l’extérieur du Stade de France avant le coup d’envoi, qui a été retardé de plus d’une demi-heure en raison des problèmes autour du stade.

L’UEFA a annoncé la semaine dernière qu’elle avait lancé une enquête indépendante sur les problèmes d’accès qui ont conduit à l’écrasement et au gazage lacrymogène des supporters par la police française.

L’instance dirigeante du football européen a également présenté ses excuses à tous les spectateurs « qui ont dû vivre ou assister à des événements effrayants et pénibles » lors de la préparation de la finale.

Entre-temps, Steve Rotheram, le maire de la région urbaine de Liverpool, se présentera jeudi devant la chambre haute du parlement français.

M. Rotheram se présentera devant les commissions permanentes des lois et de la culture pour exposer son point de vue sur les causes du chaos de la finale de la Ligue des champions.

Le sexagénaire a assisté à la finale et a été victime de pickpockets, se faisant voler son téléphone et d’autres objets personnels.

Il avait tweeté qu’il avait été témoin de scènes « complètement chaotiques » alors qu’il attendait d’entrer dans le stade, ajoutant : « Une rupture totale de contrôle et de communication à l’extérieur du terrain. Toutes les autorités compétentes doivent être tenues responsables de cet échec. »

Les sénateurs entendront également des responsables de la Fédération française de football, « chargés de la sécurité et de l’accueil au Stade de France ».

L’équipe de la rédaction

Radio Maritima

Facebook Radio Maritima

Twitter Radio Maritima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.