3 décembre 2022
Le Parlement français bloque le retour du passeport santé

Le Parlement français bloque le retour du passeport santé pour les voyages internationaux

Le nouveau gouvernement français a subi un premier revers, le Parlement ayant bloqué une partie essentielle du nouveau projet de loi sur le protocole Covid, supprimant une clause qui aurait pu entraîner le retour du passeport sanitaire à la frontière française.

Le projet de loi relatif à la veille et à la sécurité sanitaire est une feuille de route sur la manière dont le gouvernement entend gérer la situation du Covid après la fin de l’état d’urgence sanitaire actuel, le 31 juillet.

Le projet de loi prévoyait la possibilité, si nécessaire, de rétablir le laissez-passer sanitaire pour les voyages à l’intérieur et à l’extérieur de la France, ce qui signifie que les voyageurs de plus de 12 ans devraient à nouveau prouver qu’ils ont été vaccinés contre le virus, qu’ils ont un test PCR négatif récent ou qu’ils ont une immunité suffisante après avoir récemment contracté le virus, pour être autorisés à entrer en France.

Mais, au cours d’une première lecture houleuse – l’atmosphère dans l’hémicycle a été comparée à un match de football – les députés ont voté pour supprimer l’article clé sur le retour du laissez-passer sanitaire pour les voyageurs entrant en France en provenance d’autres pays.

Le projet de loi modifié a été adopté par 221 voix contre 187 et 24 abstentions – principalement par des députés de gauche – lors du vote final mardi soir.

Le projet de loi – qui, dans sa forme actuelle, permet simplement aux autorités de continuer à recueillir des données sanitaires sur les tests de dépistage – doit maintenant être soumis au Sénat.

« L’heure est grave », a déclaré sur Twitter la Première ministre Elisabeth Borne, qui a promis de « se battre pour que l’esprit de responsabilité prévale au Sénat. »

Le ministre de la Santé François Braun a également promis de se « battre » au Sénat pour rétablir l’article supprimé dans le projet de loi, qui a été selon lui « vidé d’une partie de son contenu ».

Le 8 juillet, la France a dépassé les 150 000 décès liés au Covid-19 depuis le début de la pandémie en 2020.

Le pays a connu un pic d’infections depuis la fin du mois de juin, en raison de la présence du très contagieux Omicron et de ses sous-variantes.
L’agence nationale de santé Santé Publique France a rapporté environ 120 000 infections par jour au cours de la semaine.

Plus de 1 000 patients atteints de Covid sont en soins intensifs, tandis que plus de 17 000 restent hospitalisés.

Les règles sanitaires actuelles de la France prévoient l’utilisation du laissez-passer sanitaire uniquement dans les hôpitaux et les maisons de retraite – il n’est plus utilisé dans les lieux de la vie quotidienne comme les bars, les restaurants, les salles de sport ou les cinémas.

Les masques sont « fortement recommandés » dans les transports publics, mais ne sont obligatoires que dans les hôpitaux et les établissements de santé.

Les arrivées internationales en provenance de certains pays doivent présenter une preuve de vaccination ou un test négatif récent, mais la plupart des pays du monde figurent désormais sur la liste « verte » des pays où les restrictions de voyage sont minimales.

L’équipe de la rédaction

Radio Maritima

Facebook Radio Maritima

Twitter Radio Maritima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *