25 septembre 2022

Le géant bancaire Barclays va fermer tous les comptes des Britanniques vivant en France

Les ressortissants britanniques vivant en France ont commencé à recevoir des lettres de leur banque leur indiquant que leurs comptes seront fermés, dans un apparent changement post-Brexit.

Les clients de la Barclays Bank qui vivent en France ont reçu des lettres leur annonçant que leurs comptes au Royaume-Uni seront fermés d’ici la fin de l’année. Il semble qu’il n’y ait pas d’option pour s’inscrire à un autre compte.

De nombreux lecteurs de Radio Maritima nous ont contactés pour signaler qu’ils avaient reçu des lettres ou des messages dans leur banque en ligne leur annonçant que leurs comptes seraient fermés en raison de leur résidence en France.

Un porte-parole de Barclays a déclaré à Radio Maritima : « En tant que banque indépendante, nos produits Barclays UK sont conçus pour les clients du Royaume-Uni.

« Nous n’offrirons plus de services aux clients de comptes courants personnels ou d’épargne (à l’exception des ISA) dans l’Espace économique européen. Nous contactons les clients concernés pour les informer à l’avance de cette décision et leur indiquer les prochaines étapes à suivre. »

Les clients ont six mois pour prendre d’autres dispositions. Les changements concernent tous les comptes courants personnels ou les comptes d’épargne, mais n’affectent pas les ISA, les prêts ou les prêts hypothécaires.

Pendant la période de transition du Brexit, Barclays a fermé les comptes Barclaycard de ses clients en France, mais n’a pas indiqué de changement pour les comptes bancaires standard.

À peu près au même moment, plusieurs autres banques britanniques ont commencé à fermer les comptes des clients britanniques qui vivent dans l’UE, bien qu’à l’exception de Barclaycard, les clients en France aient été largement épargnés.

La majorité des ressortissants britanniques qui vivent en France conservent au moins un compte bancaire britannique – en plus d’un compte français – parfois uniquement pour épargner, mais d’autres utilisent régulièrement leurs comptes pour percevoir des revenus tels que des pensions ou des revenus locatifs ou – pour les travailleurs à distance – pour percevoir des revenus pour le travail effectué au Royaume-Uni.

Ne pas avoir de compte bancaire britannique peut rendre les transactions financières au Royaume-Uni plus compliquées ou entraîner des frais bancaires supplémentaires.

Depuis le Brexit, le secteur bancaire britannique n’a plus accès au système de « passeport » qui permet aux banques d’opérer dans plusieurs pays de l’UE sans avoir à demander une licence bancaire distincte pour chaque pays.

Il semble que de nombreuses banques britanniques décident que la paperasserie supplémentaire n’en vaut pas la peine et se retirent complètement de certains marchés de l’UE.

Lorsque les banques britanniques ont commencé à retirer leurs services à leurs clients de l’UE en 2020, un porte-parole du gouvernement britannique a déclaré au journal britannique The Times que « la fourniture de services bancaires est une décision commerciale pour les entreprises, fondée sur un certain nombre de facteurs ».

L’équipe de la rédaction

Radio Maritima

Facebook Radio Maritima

Twitter Radio Maritima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.