3 décembre 2022
Hugo Lloris

Le capitaine de l’équipe de France ne portera pas le brassard anti-discrimination lors de la Coupe du monde

Le capitaine de l’équipe de France, Hugo Lloris, a confirmé qu’il ne se joindra pas aux autres capitaines des équipes nationales européennes pour porter un brassard anti-discrimination pendant la Coupe du monde au Qatar.

Lloris avait auparavant refusé de dire s’il participerait à l’initiative visant à soutenir la campagne OneLove, qui se déroule tout au long de la saison et qui vise à promouvoir l’inclusion, et qui présente un brassard avec un cœur multicolore.

« J’ai été très clair à ce sujet et je ne veux pas ajouter quoi que ce soit d’autre », a déclaré Lloris dans une interview à l’AFP.

Il a ajouté qu’il voulait « montrer du respect » au pays hôte, le Qatar, dont le traitement des travailleurs migrants ainsi que des femmes et de la communauté LGBTQ a été mis en lumière pendant la préparation du tournoi. « Lorsque nous accueillons des visiteurs étrangers en France, nous souhaitons souvent qu’ils respectent nos règles et notre culture. Je ferai de même lorsque je me rendrai au Qatar », a-t-il déclaré.

YouTube player

Ses commentaires font écho à ceux du président de la Fédération française de football, Noël Le Graet, qui s’est opposé à cette initiative.

Lloris était absent pour cause de blessure lorsque le défenseur de Manchester United Raphael Varane a porté le brassard multicolore lors d’un match de l’UEFA Nations League contre le Danemark en septembre. À l’époque, Varane avait qualifié ce geste d' »honneur ».

L’initiative a été annoncée en septembre. Lloris et l’Anglais Harry Kane faisaient partie des capitaines de 10 nations européennes qui devaient porter le brassard au Qatar, où l’homosexualité est illégale.

Cependant, la FIFA, l’instance dirigeante du football mondial, n’a pas apporté son soutien à cette initiative.

Mardi, l’équipe de France a annoncé qu’elle avait l’intention de verser de l’argent à des organisations de défense des droits de l’homme à partir de son fonds de dotation « Génération 2018 », bien que Lloris n’ait pas révélé le montant qui serait remis.

Mais Lloris, qui était la vedette de l’équipe de France qui a remporté la Coupe du monde en Russie il y a quatre ans, a admis qu’il souhaitait désormais que l’accent soit mis sur le football.

« Cela nous permettra d’éviter d’avoir à répondre à des questions à ce sujet avant et pendant la compétition, car il arrive un moment où il faut rester concentré sur le football plutôt que de dépenser de l’énergie sur des choses qui ne sont pas de notre ressort », a-t-il déclaré à l’AFP.

La France commence à défendre son trophée de la Coupe du monde contre l’Australie mardi prochain, avant d’affronter le Danemark et la Tunisie.

Les préparatifs de la France pour le tournoi ont été marqués par des blessures, la star du RB Leipzig Christopher Nkunku ayant été la dernière à déclarer forfait.

Nkunku s’est blessé au genou mardi lors de la dernière séance d’entraînement de la France avant son départ pour le Qatar et a été remplacé dans le groupe par Randal Kolo Muani, de l’Eintracht Frankfurt.

Les deux principaux milieux de terrain, Paul Pogba et N’Golo Kante, avaient déjà été écartés.

« Il nous manque deux joueurs qui ont été importants pour nous ces dernières années, mais il y a de jeunes joueurs qui arrivent et s’ils sont dans le groupe, c’est parce qu’ils méritent d’y être », a déclaré Lloris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *