7 octobre 2022
37 régions de France placées en alerte maximale pour des températures "dangereuses"

L’ACTUALITÉ DE LA CHAUFFE : 37 régions de France placées en alerte maximale pour des températures « dangereuses »

37 départements français sont en alerte rouge ou orange pour la canicule, avec au moins 18 millions de personnes touchées.

En ce vendredi 17 juin, 37 départements français sont en niveau d’alerte rouge ou orange pour la canicule, avec au moins 18 millions de personnes impactées.

Les régions du sud-ouest de la France devraient dépasser les 40°C ce vendredi et les températures continueront à grimper samedi, selon Météo-France. Il s’agit de la vague de chaleur la plus précoce jamais enregistrée en France.

Le niveau rouge de « vigilance absolue » est rarement déclaré pour des températures élevées, et constitue un avertissement que la chaleur peut poser un risque sérieux pour la santé et la vie humaine.

Les départements en alerte rouge sont les suivants : Tarn, Haute-Garonne, Gers, Tarn-et-Garonne, Lot-et-Garonne, Landes, Gironde, Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne et Vendée. L’alerte est maintenue jusqu’à 16 heures ce vendredi.

Les habitants de ces régions sont invités à rester à l’intérieur, à boire beaucoup d’eau et à éviter de faire de l’exercice aux heures les plus chaudes de la journée. Les entreprises peuvent également reprogrammer leur journée afin de s’assurer que les travailleurs puissent éviter le pire de la chaleur et les écoles peuvent fermer.

Le Premier ministre Elisabeth Borne a appelé sur Twitter les Français à « faire attention – boire beaucoup d’eau, se reposer à l’ombre et prendre soin de ses proches. En cas de maladie, contactez le SAMU au 15 ».

Les départements placés en vigilance orange sont les suivants : Aude, Ardèche, Ariège, Aveyron, Cantal, Cher, Creuse, Corrèze, Dordogne, Drôme, Indre, Indre-et-Loire, Île-et-Vilaine, Loire-et-Cher, Loire-Atlantique, Lot, Maine-et-Loire, Mayenne, Morbihan, Puy-de-Drôme, Pyrénées-Atlantiques, Sarthe, Hautes-Pyrénées, Haute-Loire et Haut-Vienne.

Pendant ce temps, les pompiers avertissent que les températures chaudes, combinées à la sécheresse, font du sud de la France une véritable poudrière où des incendies sont à prévoir.

La canicule a frappé le sud de la France en début de semaine – avec des températures de 36C et 37C enregistrées à Nîmes, Carcassonne et Montélimar, battant des records saisonniers – et mercredi, elle se dirige vers le nord, apportant des températures inhabituellement élevées dans tout le pays.

Le seuil officiel de la canicule – trois jours ou plus où l’indicateur thermique national dépasse 25,3°C et où il y a un danger de surmortalité pour la population – a été atteint et les autorités locales de toute la France activent leurs plans canicule.

Frédéric Nathan de Méteo France a déclaré que la canicule était « extrêmement précoce », mais qu’en raison du changement climatique, la France devrait connaître davantage de canicules précoces, intenses et longues dans les années à venir.

Vendredi, le mercure continuera de grimper, avec des températures de 35 à 40 °C attendues dans tout le sud de la France.

Méteo France prévoit que pour le sud « 40C à l’ombre seront certainement atteints, surtout vendredi ».

Les températures vont également augmenter dans le nord, avec 32C-36C largement attendus, et la chaleur devrait s’étendre à la Bretagne, qui échappe fréquemment aux canicules.

Les températures devraient atteindre leur maximum samedi, en particulier dans le nord du pays où l’on prévoit que Paris atteindra 36C.

Pendant toute la durée de la vague de chaleur, les températures nocturnes devraient rester élevées, ne descendant pas en dessous de 20°C dans aucune partie du pays.

Samedi devrait être le dernier jour des températures très élevées, avec des orages qui devraient arriver samedi soir par l’ouest et traverser le pays vers l’est.

Une fois les tempêtes passées, les températures devraient redescendre aux moyennes saisonnières habituelles d’environ 30°C.

L’équipe de la rédaction

Radio Maritima

Facebook Radio Maritima

Twitter Radio Maritima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.