Radio Maritima Assurance Guide de l’assurance en France pour les débutants : Maison, voiture, santé et plus encore

Guide de l’assurance en France pour les débutants : Maison, voiture, santé et plus encore

Guide de l'assurance en France pour les débutants

Guide de l'assurance en France pour les débutants

Que vous déménagiez ou que vous achetiez une propriété en France, la souscription d’une assurance sera probablement sur votre liste de choses à faire. Notre liste de contrôle sur l’assurance en France et nos articles de lecture essentiels couvrent tout ce que vous devez savoir, des polices d’assurance essentielles au choix de l’assureur qui vous convient.

Utilisez ce guide du débutant pour avoir un aperçu général, étape par étape, de l’assurance en France, puis suivez les liens pour en savoir plus.

Quelles assurances sont obligatoires en France ?

Souscrire une assurance n’offre pas seulement une protection financière et une tranquillité d’esprit, mais c’est parfois une obligation légale en France. Commençons par examiner les polices d’assurance françaises qui sont obligatoires pour les résidents, les travailleurs et les propriétaires en France.

Vos responsabilités légales

En fonction de votre situation, il existe un certain nombre de polices d’assurance qui sont légalement obligatoires en France.

Assurance maladie

Tous les résidents en France doivent avoir une forme d’assurance maladie. L’exigence minimale est d’être inscrit au système de santé français, soit dans le cadre d’un régime pour les travailleurs, soit dans le cadre de la Protection Universelle Malade (PUMA), l’assurance maladie d’État disponible pour tous les résidents légaux en France.

La souscription d’une assurance maladie complémentaire ou mutuelle est, en théorie, facultative, bien qu’elle soit obligatoire dans de nombreuses situations. Tous les employeurs salariés sont tenus par la loi d’avoir au moins une assurance complémentaire de base de type mutuelle (dont au moins 50 % doivent être payés par votre employeur). Si vous êtes un indépendant ou un travailleur non salarié, la souscription d’une mutuelle est facultative, mais elle constitue une condition préalable pour devenir micro-entrepreneur ou créer une entreprise.

Assurance habitation

En France, tous les propriétaires doivent souscrire une assurance responsabilité civile propriétaire, la forme la plus élémentaire d’assurance habitation. Cette assurance responsabilité civile vous couvre en cas de dommages ou de blessures causés à un voisin ou à une propriété voisine par un événement accidentel, négligent ou imprévu (par exemple, la chute d’un arbre ou une fuite d’eau).

Une assurance habitation plus complète est également une obligation légale pour tous les locataires (attendez-vous à ce qu’on vous demande une preuve lors de la signature du contrat de location) et les propriétaires utilisant un prêt hypothécaire français (attendez-vous à ce qu’on vous demande une preuve avant de signer votre contrat de prêt hypothécaire).

Assurance automobile

En France, tous les véhicules terrestres à moteur en circulation doivent être assurés avec un minimum d’assurance au tiers (au tiersor la garantie responsabilité civile) même s’ils ne sont pas utilisés. Cela inclut les voitures, les motos, les tracteurs, les tondeuses à gazon et les quads. Les caravanes et les remorques doivent également être assurées, à l’exception des caravanes installées de façon permanente sur un terrain privé (elles doivent toutefois être couvertes par une assurance responsabilité civile, comme tout autre bien). Les caravanes et les remorques de moins de 750 kg peuvent être incluses dans votre police d’assurance automobile, tandis que tout ce qui est plus lourd doit faire l’objet d’une police d’assurance distincte.

Si la couverture au tiers est le minimum requis, il est recommandé de souscrire une police d’assurance au tiers illimité, formule Médiane ou tiers complet, ou tous risques. Les polices d’assurance automobile comprennent souvent des services de dépannage et de remplacement du véhicule.

Assurance scolaire

Tous les enfants qui vont à l’école en France doivent avoir une « assurance scolaire ». Il s’agit d’une autre assurance responsabilité civile qui couvre votre enfant pour tout dommage qu’il pourrait causer aux biens de l’école ou à d’autres personnes. Une attestation d’assurance scolaire devra être présentée lors de l’inscription de votre enfant dans un établissement scolaire français.

Assurance des entreprises

Selon la nature de votre entreprise et son statut, vous constaterez peut-être que certaines polices d’assurance sont légalement requises pour couvrir votre entreprise, vos employés ou vos clients. La meilleure façon de vous renseigner à ce sujet est de vous rendre à votre Chambre de commerce locale – elle sera la mieux placée pour vous conseiller sur les exigences légales et les responsabilités relatives à votre entreprise.

Assurance pour les sports et les activités

De nombreuses salles de sport, clubs sportifs et activités de groupe en France exigent une assurance minimale pour y participer. En général, ces assurances sont incluses dans les frais d’inscription ou de licence et sont fournies par l’association concernée. Par exemple, si vous souhaitez prendre des cours d’équitation dans une écurie, tous les cavaliers doivent payer une cotisation annuelle pour obtenir une licence FFE délivrée par la FFE (Fédération Française d’Equitation), qui comprend une assurance pour les activités que vous avez choisies. Si vous souhaitez participer à des compétitions officielles, vous devrez peut-être passer à une licence de compétition, qui vous assurera également pendant les compétitions.

Assurance des travaux de construction

Il est obligatoire d’assurer les gros travaux de construction réalisés sur votre propriété par une garantie décennale appelée dommages ouvrage.

De quelle assurance avez-vous besoin en France ?

De l’assurance habitation à l’assurance vie en passant par l’assurance animaux et l’assurance voyage, il existe de nombreux types d’assurance en France. Maintenant que nous avons couvert les éléments essentiels obligatoires, examinons toutes les autres options d’assurance disponibles en France.

Assurance pour maison de vacances ou résidence secondaire

Les polices d’assurance habitation en France stipulent généralement un nombre maximum de jours pendant lesquels la propriété peut être laissée vide (souvent aussi peu que 30 jours, mais il est peu probable que vous trouviez une police qui vous couvre pour plus de 90 jours d’absence). Par conséquent, les propriétaires de résidences secondaires et de maisons de vacances en France devraient envisager de souscrire une police qui couvre spécifiquement leurs besoins.

Ces polices comportent généralement une franchise plus élevée et peuvent être assorties de certaines conditions (par exemple, l’exécution de certaines mesures de sécurité ou l’installation de systèmes de sécurité sur la propriété), mais elles vous assureront une tranquillité d’esprit au cas où quelque chose arriverait à votre propriété pendant votre absence.

L’assurance-vie

En français, l’assurance vie est appelée « assurance décès », à ne pas confondre avec l' »assurance vie », qui désigne un programme d’épargne permettant de mettre de côté et d’investir de l’argent en vue de la retraite ou d’autres projets financiers à long terme. L’assurance décès verse une prime à votre famille en cas de décès par accident ou par maladie (selon la police), et inclut parfois des dispositions pour les frais d’obsèques et d’enterrement.

Les polices d’assurance décès sont également souvent exigées lors de la souscription d’un prêt hypothécaire français ou d’un prêt bancaire à long terme, afin de couvrir le montant du prêt en cas de décès.

Assurance commerciale ou professionnelle

Il existe de nombreux types d’assurance pour les propriétaires d’entreprises ou les professionnels, et il est préférable de demander des conseils spécifiques à un courtier en assurances ou à un conseiller juridique lorsqu’il s’agit de protéger votre entreprise et vos actifs. Vous pouvez également envisager de souscrire un contrat de prévoyance, une assurance personnelle ou professionnelle qui vous protège en cas d’hospitalisation, d’accident, de décès ou de perte de revenus. Il peut également s’agir d’une assurance de protection juridique ou « protection juridique ».

De nombreux employeurs proposent un contrat de prévoyance, mais les professionnels indépendants peuvent également souscrire une police individuelle – votre mutuelle santé peut proposer de tels contrats, mais comme pour toutes les assurances, il est bon de faire le tour du marché pour trouver celle qui répond le mieux à vos besoins.

Assurance voyage

Tous les résidents français affiliés au système de santé français ont droit à la CEAM (Carte Européenne d’Assurance Maladie), qui donne accès aux soins médicaux aux citoyens de l’UE voyageant dans l’UE.

Toutefois, il est toujours recommandé de souscrire une assurance voyage spécifique, surtout si vous voyagez en dehors de l’Europe. Si de nombreux assureurs proposent des polices d’assurance voyage, il est également utile de vérifier auprès de votre banque. Certains comptes bancaires (notamment les cartes premium) comprennent une assurance voyage de base, ainsi qu’une couverture pour les vols annulés et les bagages.

Assurance pour animaux de compagnie

L’assurance pour animaux de compagnie n’est pas aussi courante en France que dans d’autres pays, mais si les frais de vétérinaire ne sont généralement pas aussi élevés qu’à l’étranger, le coût du traitement d’une maladie, d’un problème de santé permanent ou d’une opération peut néanmoins être important. La souscription d’une assurance pour animaux de compagnie permettra de couvrir les frais au cas où votre chien, votre chat ou votre cheval aurait besoin d’un traitement.

Pour en savoir plus sur la garde d’animaux de compagnie en France, rendez-vous dans notre zone animaux.

Souscrire une assurance en France

Une fois que vous avez décidé du type de couverture d’assurance dont vous avez besoin, l’étape suivante consiste à choisir la police d’assurance et l’assureur qui vous conviennent.

Compagnies d’assurance françaises

Il y a 246 compagnies d’assurance françaises enregistrées auprès de la Fédération Française de l’Assurance (FFA) :

Banques : toutes les banques françaises proposent des formes d’assurance, généralement par le biais de filiales d’assurance ou en accord avec un assureur privé.
Les mutuelles : Les mutuelles de santé et les mutuelles d’assurances, qui sont des organismes d’assurance coopératifs à but non lucratif appartenant à leurs assurés.
Les sociétés d’assurances privées (les sociétés d’assurances)
Compagnies d’assurance en ligne
Courtiers d’assurance internationaux : ils offrent souvent plus de souplesse aux expatriés ou aux propriétaires de résidences secondaires ayant des besoins spécifiques, et beaucoup proposent des services anglophones pour traiter les contrats et les demandes d’indemnisation en votre nom.
L’option que vous choisirez dépendra de nombreux facteurs, notamment des polices d’assurance disponibles, des primes et des franchises, des détails spécifiques de la police et des inclusions/exclusions, ainsi que de la commodité (vous préférerez peut-être une agence locale ou une compagnie disposant d’une ligne d’assistance téléphonique en anglais, par exemple).

Il est bon de comparer les prix pour trouver la meilleure offre pour vous, soit en demandant directement un devis, soit en utilisant des sites de comparaison de prix comme Assurland ou Le Lynx. Il est également toujours utile de contacter votre banque ou votre assureur actuel pour obtenir un devis. En tant que client existant, vous pouvez bénéficier de tarifs préférentiels.

Polices d’assurance françaises

Si de nombreux aspects de votre police d’assurance française peuvent être similaires à ceux de votre pays d’origine, ne commettez pas l’erreur de croire que tout sera identique. Il est essentiel que vous lisiez entièrement votre contrat et que vous compreniez exactement ce qui est et, surtout, ce qui n’est pas inclus. Assurez-vous de bien comprendre le montant de la franchise que vous devrez payer, la procédure de demande d’indemnisation et toutes les options facultatives.

Nos articles de lecture essentielle vous donneront une idée des questions à poser en fonction du type d’assurance que vous souscrivez. Toutefois, voici quelques exemples qui échappent souvent aux expatriés :

Lors de la souscription d’une assurance automobile française, le système de bonus-malus fonctionne différemment de celui des autres pays. En France, il faut 13 ans pour obtenir un bonus total, avec une réduction maximale de 50 %. Il est possible de transférer votre No Claims Bonus du Royaume-Uni ou des États-Unis, mais vous risquez de rencontrer des difficultés avec certaines compagnies d’assurance si vous ne disposez pas des documents nécessaires.

Une mutuelle d’assurance maladie n’équivaut pas à une assurance maladie privée : elle sert plutôt d’assurance complémentaire pour financer la partie de vos frais de santé qui n’est pas prise en charge par vos cotisations de sécurité sociale. Il existe de nombreux niveaux de paiement parmi lesquels vous pouvez choisir. Il est donc important de comprendre exactement quel pourcentage votre mutuelle paiera et pour quels traitements.

Les demandes d’indemnisation au titre de l’assurance habitation sont soumises à des délais stricts : vous devez déclarer un vol dans les deux jours et des dommages dans les cinq jours. Il existe également une procédure spéciale pour les dommages causés par des catastrophes naturelles déclarées par le gouvernement.

Signer votre contrat d’assurance français

La procédure de souscription d’une assurance française est généralement simple et votre police sera souvent émise le jour même ou le lendemain. Des contrats provisoires peuvent également être mis en place pour couvrir les périodes de transition, comme une assurance habitation avant la signature de l’Acte de Vente définitif, ou une assurance voiture qui couvrira la conduite de la voiture chez le concessionnaire.

Attendez-vous à ce qu’on vous demande de signer un contrat de 12 mois minimum et de fournir un certain nombre de documents, notamment :

Votre passeport ou votre carte d’identité
Un justificatif de domicile (une facture récente de services publics ou, dans le cas d’une nouvelle propriété, votre contrat de location ou votre compromis de vente)
Les coordonnées de la personne ou du bien à assurer, par exemple la carte grise de votre voiture avec le kilométrage, ou les mètres carrés de votre maison, y compris les dépendances et les systèmes de sécurité.

Résilier votre contrat d’assurance français

La plupart des contrats sont fixés pour une durée minimale de 12 mois, après quoi vous pouvez les résilier à tout moment. Cependant, vous ne pouvez pas le laisser tomber en désuétude ou l’annuler à la dernière minute par un simple coup de téléphone – les contrats sont automatiquement renouvelés tous les 12 mois. Si vous souhaitez changer d’assureur ou résilier votre contrat, un préavis d’au moins un mois est requis et la résiliation doit être faite officiellement par écrit.

Faire une réclamation sur votre assurance française

La procédure de demande d’indemnisation est légèrement différente pour chaque assureur et chaque type d’assurance, il est donc important d’en discuter avec votre assureur au moment de la souscription de la police. Les points les plus importants à connaître sont les suivants :

Le délai pour faire une demande d’indemnisation. Pour la plupart des types de demande d’indemnisation, ce délai est de deux à cinq jours après l’incident. Le meilleur conseil est de prendre contact avec votre compagnie d’assurance le plus tôt possible pour entamer la procédure de demande d’indemnisation.
Les preuves ou documents nécessaires. Dans le cas d’un vol, par exemple, un rapport de police sera probablement exigé par votre assureur, tandis que pour des dommages sur une propriété, des preuves photographiques peuvent être demandées. Pour les sinistres d’assurance automobile, un formulaire de déclaration d’accident ou constat amiable d’accident doit être rempli par les deux parties au moment de l’incident.
Si vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire et que vous ne résidez pas en France, vérifiez que la procédure de déclaration de sinistre peut être effectuée par téléphone ou par courrier électronique, et que votre présence n’est pas requise.
Attendez-vous à ce qu’on vous demande de remplir un formulaire de demande d’indemnisation détaillant l’incident, les dommages et la valeur de la demande, avec des preuves documentaires ou photographiques à l’appui de chaque demande dans la mesure du possible.

Prêt à vous assurer en France ?

Que vous ayez besoin d’une assurance habitation, d’une assurance automobile ou que vous souhaitiez obtenir des conseils sur la meilleure façon de protéger vos biens en France.

Radio Maritima

Facebook Radio Maritima

Twitter Radio Maritima

Quitter la version mobile