8 décembre 2022
C'est de la daube

Expression française du jour : C’est de la daube

Une daube est un délicieux et copieux ragoût français – mais cette expression n’est pas quelque chose à laquelle vous pourriez aspirer.

Pourquoi ai-je besoin de savoir c’est de la daube ?

Parce que vous pouvez avoir envie d’exprimer votre opinion sur un film, un livre ou une émission de télévision que vous venez de regarder dans une société informelle mais relativement polie.

Qu’est-ce que cela signifie ?

C’est de la daube – prononcé say de la dorb – se traduit par « c’est de la merde » (rubbish, bien qu’il s’agisse d’une alternative tout à fait raisonnable, ne suffit pas) et s’utilise parfaitement dans les discussions sur les livres, les films et les émissions de télévision… il existe même un livre sur le cinéma intitulé C’est de la daube (Chroniques de cinéma).

L’expression peut également être utilisée pour décrire des choses qui ont peu de valeur et qui peuvent être jetées après usage – ou, en gros, tout ce que vous voulez décrire comme étant de la « merde ».

La daube est un ragoût provençal classique à base de bœuf bon marché braisé dans du vin, des légumes, de l’ail et des herbes de Provence, traditionnellement cuit dans une daubière. La question est donc de savoir comment un ragoût délicieux et copieux en est venu à être utilisé pour décrire quelque chose de bon marché et de désagréable qu’il vaut mieux éviter.

On pense que cette expression trouve son origine dans la cuisine. Selon Gaston Esnault, dans son « dictionnaire des argots », « daube », dans ce contexte peu ragoûtant, est un mot d’origine lyonnaise du 19e siècle, appliqué aux fruits et à la viande, pour les décrire comme étant « gâtés ».

De manière notoire, les programmeurs français qui aiment le système Linux désignent souvent Windows par le terme Windaube…

Utilisez-le comme ceci

C’est de la daube ce film – c’est de la merde, ce film

Ton opinion, c’est de la daube.

L’équipe de la rédaction

Radio Maritima

Facebook Radio Maritima

Twitter Radio Maritima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *