3 décembre 2022
EXPLIQUÉ : comment trouver un avocat en France ?

EXPLIQUÉ : comment trouver un avocat en France ?

Le système juridique français peut être compliqué. Dans de nombreuses circonstances, il est donc préférable d’avoir un avocat à bord. Heureusement, il y a beaucoup d’avocats qualifiés et anglophones en France – voici comment les trouver.

Premières étapes

Tout d’abord, vous devez savoir exactement ce que vous cherchez à résoudre – s’agit-il d’un problème d’immigration ? Un problème de propriété ? Êtes-vous aux prises avec le système pénal ?

Cela vous aidera à déterminer le type d’expert dont vous avez besoin.

Si votre problème concerne la propriété ou un testament, vous aurez probablement besoin d’un notaire plutôt que d’un avocat (voir ci-dessous).

En France, tous les avocats doivent être titulaires d’un CAPA (Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat) ou d’une maîtrise en droit. Après avoir travaillé pendant quatre ans, les avocats français ont la possibilité de se spécialiser.

Ensuite, vous devez décider si vous avez suffisamment confiance en votre français pour demander des conseils juridiques en français, ou si vous avez besoin d’un avocat parfaitement bilingue. Ne vous inquiétez pas – il y a beaucoup d’avocats en France qui parlent anglais, mais sans surprise, il sera plus facile de trouver un avocat en français.

Où dois-je chercher ?

Une bonne ressource à votre disposition est votre ambassade et son site internet, ainsi que les sites internet des ambassades des autres pays anglophones. Par exemple, les ambassades britannique, américaine et australienne disposent toutes de listes complètes d’avocats anglophones recommandés en France (par région et par spécialité).

Parmi les autres ressources en ligne, citons le site « AngloInfo », ainsi que les groupes Facebook animés par des avocats et des notaires (ex. Strictly Legal France).

Si vous êtes suffisamment sûr de vous pour passer par le système français en français, vous pouvez rechercher directement auprès de votre barreau local via son annuaire en ligne.

Une chose à garder à l’esprit, selon Maître Matthieu Chirez, avocat pénaliste au cabinet J.P. Karsenty & Associés, qui est l’un des cabinets d’avocats recommandés par l’ambassade britannique, est que les étrangers doivent être vigilants lorsqu’ils utilisent Internet pour trouver un avocat.

« Les avocats qui sont les plus visibles sur internet ne sont pas toujours les meilleurs », a déclaré M. Chirez. « Il est toujours préférable de passer d’abord par son ambassade ».

Quels critères dois-je privilégier ?

Il convient de prendre en considération le niveau d’expertise de votre avocat : Combien de cas similaires au vôtre ont-ils traité ? Depuis combien de temps pratique-t-il le droit ? Est-il recommandé ? En passant en revue les ressources de votre ambassade, vous pourrez avoir l’esprit plus tranquille en sachant que l’avocat avec lequel vous allez travailler répond à ces critères.

Vous devez également accorder la priorité à votre propre relation avec l’avocat. Si possible, essayez de fixer un rendez-vous ou une consultation préliminaire (avant de le faire, assurez-vous de vérifier si cela sera facturé ou non). Cela vous aidera également à déterminer si l’avocat a un niveau d’anglais satisfaisant pour vos besoins.

Quelle est la différence entre un notaire et un avocat ?

Le rôle d’un notaire est de sécuriser et de rendre officielles les préoccupations liées à la « vente, l’achat ou la transmission » d’un bien, comme l’explique Chirez.

Un notaire ne peut pas vous représenter devant un tribunal, mais il est nécessaire pour régler les questions officielles liées à la succession, comme la rédaction de votre testament, par exemple, et l’enregistrement officiel de la vente d’un bien immobilier. La vente d’une propriété en France ne peut être réalisée légalement sans l’intervention d’un notaire.

Il est important de noter qu’un notaire est un représentant de l’État français et qu’il est donc conseillé de faire appel à un avocat personnel pour défendre vos intérêts personnels lors d’une vente ou d’un achat.

Et oui, avocat signifie à la fois avocat et avocat en français.

En France, c’est l’avocat qui fixe ses propres honoraires – ce qui signifie qu’ils ne sont pas réglementés par l’État.

Les tarifs moyens dépendent de la « complexité de votre affaire » et de la spécialisation de votre avocat, mais le taux horaire moyen pour 2022 se situe entre 100 et 300 euros.

Les avocats spécialisés en droit pénal facturent souvent davantage pour les affaires de conduite en état d’ivresse.

Vous pouvez payer un avocat soit sur la base de son taux horaire, soit par un forfait (généralement réservé aux procédures simples). Lorsque vous trouvez un avocat, vous devez signer une convention qui précise ses honoraires, ainsi que les divers frais supplémentaires qui pourraient être engagés.

Si vous n’avez pas les moyens de payer votre avocat, vous pourrez peut-être bénéficier de l’aide juridictionnelle (mais pour cela, vous devez justifier d’un niveau de revenu/de richesse suffisamment bas). Le taux de l’aide juridictionnelle est calculé en fonction de vos revenus, et vous pouvez utiliser le calculateur en ligne pour voir combien vous pourriez bénéficier.

Sinon, vous pouvez vérifier si des « permenances juridiques » (legal clinics) sont organisées près de chez vous.

Il s’agit généralement de journées gratuites au cours desquelles vous pouvez obtenir une aide juridique (bien qu’il soit utile de vérifier qu’elles sont effectivement gratuites avant d’y aller). Pour trouver une aide juridique en France, vous pouvez utiliser ce site gouvernemental, qui est également disponible en anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *