8 décembre 2022

9 des meilleurs sites de plongée en apnée en France

Une baignade dans la mer est une expérience populaire des vacances en France, mais si vous voulez passer au niveau supérieur, pourquoi ne pas essayer la plongée avec tuba ? Nous avons demandé à Nigel Thomas, expert en la matière et écrivain, de nous donner un aperçu des meilleurs endroits pour s’y essayer.

Si, comme moi, vous êtes un fan des aventures de Jacques Cousteau, vous êtes probablement heureux de passer votre temps libre dans, autour ou sous la mer, mais si vous êtes un débutant ou si vous cherchez quelque chose d’un peu plus familial, vous pouvez envisager de faire de la plongée avec tuba.

La France dispose de sites exceptionnels pour cela, répertoriés de manière plus détaillée sur le site Web Snorkelling Report, qui explique comment s’y rendre et ce qu’il faut voir, donne des conseils de sécurité et, peut-être le plus important, où manger et boire après.

La liste ci-dessous ne comprend que la France métropolitaine. Les départements et régions d’outre-mer français, qui comprennent sans doute certains des meilleurs sites du monde, devront être laissés pour un autre jour, mais peuvent être trouvés sur le site Web.

Donc, pour commencer, nous pouvons aller en Corse.

La Corse possède certaines des eaux les plus claires de toute la côte française, avec de nombreux sites qui méritent une visite. L’un des meilleurs sites est Cala Achiarina.

Située sur la côte ouest de l’île principale, Cala Achiarina fait partie des îles Lavezzi, un petit archipel situé au large de Bonifacio.

Protégée par une réserve marine depuis 40 ans, elle possède les paysages aquatiques les plus intacts et la vie marine la plus florissante de Corse. La piscine naturelle de Cala Achiarina se trouve juste en face d’une belle plage (bien que souvent bondée), ce qui en fait un endroit parfait pour les débutants. C’est également un endroit idéal pour s’approcher de la faune et de la flore : les poissons y sont particulièrement curieux.

Pour les plongeurs en apnée plus expérimentés, une visite à Cala Della Chiesa, également sur les îles Lavezzi, est recommandée.

Un autre site exceptionnel en Corse se trouve au large de la plage de Palombaggia.

Le site est situé en Corse du Sud, à environ 5 kilomètres au sud du centre-ville de Porto Vecchio. Il fait partie de la réserve marine des Bouches de Bonifacio, où la pêche est réglementée depuis 1999 : en conséquence, la densité de poissons et la variété des espèces sont particulièrement bonnes.

La France métropolitaine présente une variété de types d’habitats qui intéresseront des plongeurs différents.

Tout d’abord, à Cannes, vous pourrez trouver le Musée sous-marin de Cannes. Composé de six sculptures monumentales représentant des portraits d’habitants immergés près de l’île Sainte-Marguerite, le site ajoute un peu de magie au monde sous-marin de la Côte d’Azur. Accessible gratuitement depuis le rivage, ce lieu singulier, aux accents artistiques mais aussi écologiques, vise à protéger et à offrir un refuge à la vie marine.

Les œuvres d’art sous-marines à Cannes. Photo : Guillaume Astegiano

Plus à l’ouest, vous trouverez la Pointe de l’Aiguille.

Elle est considérée comme l’un des plus beaux sites de snorkeling de la Côte d’Azur. Située au pied des falaises rouges de l’Esterel, elle offre une mer turquoise où s’épanouit une biodiversité marine exceptionnelle, mise en valeur par un court sentier de snorkeling.

Vous y observerez non seulement les espèces méditerranéennes communes (dorade, salema, labre), mais aussi des poissons plus rares, tels que le maigre brun, la rascasse ou le mérou sombre. Un endroit qui vaut vraiment la peine d’être visité si vous êtes dans la région.

Le poulpe est assez commun à cet endroit, protégé par une réserve marine.

Un autre site plus inhabituel se trouve dans les eaux peu profondes de Hyères, au nord-ouest de la presqu’île de Giens.

C’est là que se trouve le site archéologique de l’ancien port romain d’Olbia.

Avec ses vestiges archéologiques peu profonds situés à quelques dizaines de mètres de la plage, Olbia offre une expérience unique de snorkeling. Entre histoire et nature, vous pourrez explorer librement un ancien quai romain et une épave du XIXe siècle, autour desquels vivent de nombreux poissons méditerranéens.

Au sud de la Presque Isle de Giens se trouvent les Îles d’Hyères. La plus grande île de ce groupe est Porquerolles, qui, avec sa voisine, Port Cros, présente certains des meilleurs endroits pour observer la faune marine méditerranéenne dans son état le plus naturel.

Classée par snorkelling-report comme le meilleur endroit de toute la Méditerranée, la plage de la Palud à Port Cros est à ne pas manquer.

Situé dans le parc national de Port Cros (le plus ancien parc national marin de la Méditerranée, inauguré en 1963), des centaines de poissons sociables, habitués depuis longtemps à la présence humaine, sillonnent les eaux calmes et cristallines.

Les visiteurs peuvent également découvrir la diversité du monde marin grâce au sentier de snorkeling aménagé dans la baie. C’est l’un des très rares endroits en France où l’on peut apercevoir le maigre brun et le mérou sombre à la profondeur du tuba.

Plus à l’ouest, après Marseille, le littoral n’est pas le meilleur pour la plongée en apnée, en raison des grandes étendues de sable.

Cependant, une fois que vous atteignez la frontière avec l’Espagne, des promontoires rocheux apparaissent.

Avant de nous y rendre, nous vous conseillons d’aller voir les hippocampes au Ponton de la Bordelaise, dans l’étang de Thau, près de Sète. La population de ces fascinants petits poissons a fortement augmenté ces dernières années et les rencontres avec eux sont toujours inoubliables. On peut souvent les trouver près du rivage, dans seulement un mètre d’eau.

Un hippocampe à long museau photographié au pied du Ponton de la Bordelaise. Photo : Guillaume Astegiano

 

Le dernier site de la côte méditerranéenne est situé au cœur d’une réserve marine, créée en 1974.

La Plage de Peyrefite est le site de snorkeling le plus populaire de la Côte Vermeille. Il est situé entre Banyuls-sur-Mer et la frontière espagnole, dans une crique rocheuse bien abritée, où un sentier de snorkeling a été aménagé.

La zone interdite à la pêche, établie de longue date, a favorisé la présence de nombreux individus de grande taille, dont certains spécimens énormes, notamment la dorade royale, la sargo et la dorade sellette.

Vous vous demandez peut-être ce qu’il en est du reste de la France ? Désolé de vous dire que peu d’enregistrements ont été faits pour la côte atlantique sur le site web jusqu’à présent, en raison d’une mer plus agitée, d’une visibilité plus faible et d’une eau un peu plus froide.

Ceci dit, un site qui mérite une visite se trouve au sud-ouest de Quimper, sur l’archipel des Etocs. C’est l’un des meilleurs endroits de Bretagne pour faire du snorkeling avec des phoques gris. Attirés par les îlots rocheux et les eaux poissonneuses du petit archipel, une dizaine de phoques se sont installés dans cette zone protégée. En kayak, rejoignez les îlots et sautez dans l’eau pour nager avec ces créatures curieuses !

Les phoques gris peuvent être très curieux et s’approcher des plongeurs en apnée.

C’est tout pour l’instant et ne vous inquiétez pas d’être un Tamalou (plongeur) pour participer, c’est génial pour toute la famille. Si vous voulez en savoir plus et même contribuer avec vos propres rapports et photos sur les bons spots de snorkeling, alors rejoignez les autres contributeurs enthousiastes sur www.snorkeling-report.com.

Rendez-vous dans l’eau.

 

L’équipe de la rédaction

Radio Maritima

Facebook Radio Maritima

Twitter Radio Maritima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *