7 décembre 2022

7 conseils pour économiser de l’argent sur vos achats alimentaires en France

Avec la hausse de l’inflation et du coût de la vie, de nombreux Français cherchent désespérément à réduire leur facture d’épicerie. Voici quelques conseils pour éviter de payer trop cher la nourriture, les boissons et les autres articles de tous les jours.
Avec l’inflation, nous avons vu les prix augmenter, notamment pour les légumes frais, la viande, les pâtes, l’huile de cuisson et même les œufs. Même si l’inflation affecte moins les prix de l’alimentation que ceux de l’énergie, l’achat de produits alimentaires représente toujours une part importante du budget de chaque ménage et, malheureusement, les prix vont continuer à augmenter.

Nous avons dressé une liste de quelques façons d’économiser quelques euros au supermarché :

Vérifier si vous pouvez bénéficier d’une aide gouvernementale

Tout d’abord, il convient de vérifier si vous pouvez bénéficier d’une aide gouvernementale existante, comme la CAF. En outre, le gouvernement français va accorder aux ménages à faibles revenus plusieurs aides ponctuelles, appelées chèque énergie, pour les aider à faire face à la hausse des coûts.

Le prochain chèque énergie sera versé à la fin de l’année 2022, à un taux compris entre 100 et 200 euros selon le niveau de revenus, et concernera environ 12 millions de ménages (environ 4 sur 10).

Malgré son nom, le chèque énergie est en fait un paiement en espèces qui va directement sur le compte bancaire des personnes qui y ont droit.

Comparez les prix des magasins

Malheureusement, aller au supermarché le plus proche n’est pas toujours la solution la plus économique. Si vous privilégiez les épiceries situées dans le bas de l’échelle des prix (et que vous êtes prêt à marcher un peu plus loin), vous pouvez économiser beaucoup d’argent. Un outil utile pour trouver le magasin le moins cher près de chez vous est la carte interactive en ligne « Que Choisir » (cliquez ici) qui a répertorié 4 000 magasins abordables en France métropolitaine.

Les épiceries à bas prix, comme Lidl et Aldi, sont d’excellentes options pour économiser un peu plus à la caisse. Mais si vous devez aller dans une chaîne plus chère, comme Monoprix par exemple, essayez d’acheter des produits de la marque Monoprix – ils sont généralement un peu moins chers que les produits de marque.

Planifiez à l’avance pour profiter au maximum des réductions

Si vous allez sur Internet avant de vous rendre à l’épicerie, vous pouvez voir quels articles bénéficieront d’une réduction (« promotion »). Si vous ne trouvez pas ces informations en ligne, vous pouvez toujours vous rendre au magasin et demander un catalogue des articles en promotion de la semaine.

Normalement, le caissier devrait avoir accès à ce catalogue. En tenant compte de ces rabais, vous pouvez élaborer des recettes plus abordables.

Par ailleurs, si vous cherchez des recettes moins chères en général, vous pouvez toujours consulter des blogs et des sites de recettes en ligne spécialisés dans le shopping frugal. Si vous voulez essayer des sites spécifiquement français, vous pouvez tester « https://www.marmiton.org/ » ou « https://1repas1euro.com/recettes/ ».

Lorsqu’il s’agit de réductions, faites attention aux conditions (en particulier lorsqu’il s’agit de cartes de fidélité).

Parfois, ces promotions promettent beaucoup, mais il ne suffit pas de claquer quelques centimes à la caisse pour récupérer son argent – il faut parfois envoyer le coupon quelque part pour obtenir la réduction, ou attendre que les points soient accumulés sur sa carte.

Cela dit, vous pouvez optimiser vos remises en utilisant plusieurs sites en ligne qui vous permettent de combiner vos cartes de fidélité (Fidme, Fidall et Stocard). Parmi les autres sites de coupons en ligne, citons Groupon, qui vous permet de faire des achats groupés (donc moins chers), ainsi que Coupon Network et Shopmium, qui vous aident à bénéficier des réductions existantes. Pour les plans de cashback, vous pouvez vous tourner vers des sites tels que Shopmium, iGraal, FidMarques et Quoty, qui vous permettent d’être remboursé d’une partie de vos dépenses.

Faites une liste, fixez un budget… et tenez-vous en à ce dernier.

Cela peut sembler évident, mais lorsque vous entrez dans un magasin, essayez de résister à la tentation. Le meilleur moyen d’y parvenir est de suivre (en temps réel) le montant de vos dépenses.

Certains magasins vous facilitent la tâche en vous autorisant à vous munir d’un « scanneur », qui vous permettra de suivre l’évolution de votre facture au fur et à mesure de vos achats. Une autre astuce consiste à retirer la quantité exacte d’argent liquide dont vous pensez avoir besoin pour les articles essentiels de votre voyage – évidemment, pour ce faire, vous devez connaître les prix de base de vos articles essentiels, ce qui nécessite un peu de planification.

Achetez (puis congelez) des produits dont la date d’expiration est proche.

Le meilleur ami du consommateur et le moyen le plus sûr de réduire les déchets ! Les articles dont la date de péremption approche ont tendance à faire l’objet de remises. Si vous prévoyez d’acheter ces aliments et de les congeler immédiatement, vous pouvez prolonger considérablement leur durée de conservation.

De nombreux supermarchés vous facilitent la tâche en consacrant des rayons entiers aux produits à « courte durée de vie ». Selon Elodie Toustou, responsable de la rubrique « Argent » du magazine 60 Millions de consommateurs, opter pour ces aliments vous permettra de « payer trois à quatre fois moins cher ».

Un autre bon moyen d’y parvenir est d’utiliser des applications comme « Phénix » et « Too Good to Go ». Ces applications vous permettront de définir votre paramètre géographique, puis de cliquer sur les magasins d’alimentation, les restaurants et les boulangeries de votre région qui se débarrassent de « sacoches » (sacs) d’aliments bientôt périmés. Souvent, ces sacs ne coûtent que quelques euros.

L’astuce consiste à planifier à l’avance en arrivant au début du temps imparti (si la boulangerie du coin propose des sacs « Too Good To Go » de 11h à 14h, essayez d’arriver le plus près possible de 11h pour obtenir les meilleurs articles).

Reconsidérez les marchés et les magasins de producteurs

Contrairement à la croyance populaire, acheter sur les marchés de producteurs et dans les épiceries qui vendent principalement des produits locaux peut vous faire économiser de l’argent, en particulier si vous achetez des fruits et légumes de saison. Acheter directement auprès d’un producteur peut également vous permettre d’éliminer la marge prise par les intermédiaires. Mais attention, cette règle n’est pas toujours vraie.

Une façon de bénéficier de prix plus avantageux sur les marchés est d’arriver le plus tard possible, lorsque les marchands ont commencé à remballer leurs produits. Cela peut vous permettre de bénéficier de prix plus bas ou même d’articles gratuits, car ils espèrent se débarrasser de leurs articles restants.

Sachez quels articles sont les plus touchés par l’inflation

Enfin, comme l’inflation continue d’augmenter, faites de votre mieux pour surveiller les aliments qui sont les plus touchés. Si possible, il peut être intéressant de les supprimer ou de les limiter dans votre alimentation – ou de chercher des alternatives plus abordables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *